Voilà déjà 2 ans 1/2 que mes lutins traînaient leurs cartables fait-maison dans les couloirs de l'école.
Ceux-là, on ne peut pas dire qu'ils n'auront pas fait leur job ! Ils ont essuyé la pluie parisienne, traîné dans les couloirs, été gonflés de cahiers, draps à laver, manteaux. Déchirés et réparés une ou deux fois...
J'ai beau avoir un petit côté sentimental - c'était quand même leurs premiers cartables - je serais malhonnête si je n'avouais pas qu'ils ont fait leur temps...

Il y a quelques mois, j'ai montré à mes chères têtes blondes un sac à dos fait maison, mode op' gratuit trouvé au hasard sur Pinterest. Ils ont accroché, et la thématique s'est imposée d'elle-même. Exit les crocodiles et baleines de leurs cartables ("Parce que c'est un peu nul, quand même maman...".

Maintenant même les maternelles revendiquent la culture comics.
Inutile de tergiverser.
Spiderman et Iron Man ce sera.

Et là, j'avoue avoir pris mon temps... Tout d'abord parce qu'un minimum de réflexion était nécessaire ; je ne voulais pas bâcler. Ensuite parce que je savais que le travail ne se ferait pas en un jour et que je craignais un peu de mettre le doigt dans cet engrenage-là...

Alors j'ai fait les choses une par une, en commençant par le graphisme.
Récupération de dessins sur internet, retravaillés sous Photoshop et choix de polices pour les textes. Vectorisation sous RoboMaster. Découpage des feuilles de flex à la Silhouette SD. Application au fer sur un tissu sombre. Voilà une bonne chose de faite.

Et ensuite, j'ai fait mon marché. Pas bien vite... Un peu de skaï chez Toto - place de la Madeleine, commande des fermetures éclair chez Mercerie ServiPlus. Je suis partie sur un thème noir et rouge, qui à mon goût "sonne bien garçon".

Au final, je ne me suis réellement lancée qu'en début de semaine dernière... Et quel plaisir que ça soit fini !!

DSCF2713

Chaque sac fait approxivement 28 cm x 23 cm, pour une profondeur de 10 cm environ. Si on ne les remplit pas ras-le-museau, on y glisse sans problème un cahier A4, une trousse, une boîte à goûter.

On est vraiment sur du basique : 2 fermetures éclairs pour ouvrir, une poche zipée sur le devant...

DSCF2684

... 2 bretelles à l'arrière, réglables par de simples noeuds, une étiquette-côté pour faire joli...

DSCF2686

... et 2 poignées sur le dessus.

DSCF2706

Les fermetures éclairs sont protégées par un rabat sur le dessus pour éviter que la pluie ne rentre dans le sac. Nous sommes sur Paris, rappelons-le. La pluie fait partie du quotidien...!

DSCF2702

La poche sur le devant est assez volumineuse, et fermée par une fermeture éclair.

DSCF2693

C'est là que j'ai placé les motifs de super-héros :

DSCF2676

... et je me suis bien embêtée pour les faire ; Ils sont pleins de détails...

DSCF2679

Les poignées et bretelles sont prises dans la couture du tour du sac. La couture est doublée, triplée, et zigzaguée. J'espère que ça assurera un peu de solidité...

DSCF2689

J'ai fait de même pour les attaches d'anneaux en bas du sac. Les anneaux sont de récup', sauvagement prélevés sur un vieux sac qui l'avait bien mérité.

DSCF2692

Les motifs côté sont simplement cousus au point zigzag.

DSCF2708

Pour que ce soit plus joli, j'ai préféré doubler tout l'intérieur du sac. Ca n'était pas prévu sur l'original, mais je trouve que ça fait quand même beaucoup plus propre, et ça ne prend pas si longtemps...

DSCF2696

... Bon, par contre, toute la doublure est solidarisée au sac à la main, au point invisible. Et ça c'est un peu galère...

DSCF2698

Le rabat de la poche avant est lui aussi fini à la main, à cause de la surépaisseur qui faisait patiner ma machine...

DSCF2700

Les garçons sont très enthousiastes. Ils ont essayé le sac à plusieurs étapes de sa création.

Seul bémol, la présence du rabat sur le tour du sac rend un peu moins facile la fermeture du sac pour des petits doigts brutaux... J'espère qu'ils s'y feront...!