Bonjour à tous et à toutes !

En cette belle journée de printemps qui fricote avec l'été, du haut des 25°C qui embellissent mes journées parisiennes, j'ai la joie et l'avantage de vous présenter le dernier né d'une jolie fratrie Miyasakienne. J'ai nommé Totoro le troisième !

IMG_0502

Totoro 3 a vu le jour avec le printemps, mais comme sa maman (moi en l'occurrence) est fichtrement à la bourre sur ses posts, le faire-part de naissance (en l'occurrence ce message) ne vous arrive que maintenant.
Et comme je suis vraiment une mauvaise maman, je me suis séparée de Totoro 3 pour le confier à ses parents adoptifs quelques jours seulement après sa naissance. Déchirant... Mais, que voulez-vous, c'est la crise. Et c'est que ça mange sacrément un totoro...

IMG_0503

À la bourre sur mes posts, oui ! Mais je parviens quand même à combler mon retard petit à petit - plus que 2 messages et je serai même dans les temps. Et en toute franchise, ce retard me permet de continuer à faire vivre ce blog pendant ma douloureuse période de crochetage de projet-long-long-long qui fait déjà 1m20 (Ouais, ça avance !!!!) mais qui aspire à atteindre la taille finale de 2m (Rhôôôô, en fait j'ai à peine fait la moitié, quoi...)

IMG_0504

Bref. Avec tous mes bla-blas, voilà déjà 3 photos de passées et quasi rien de raconté sur ce pauvre Totoro... Je vais donc continuer sur la vague "mauvaise mère" et vous dire que "Bah, quand on en est au troisième, c'est plus comme pour les deux premiers, y'a plus grand chose à découvrir".
Houuuuu, la vilaine ! Remarquez, je ne sais pas pour les enfants, mais pour les totoros, c'est un peu vrai. Au troisième, ça devient un peu rengaine... Alors, pour les explications, le mieux est d'aller faire un tour chez Totoro I ou chez Totoro II qui vous expliqueront ça bien mieux que moi !

IMG_0505

De mon côté, du haut de mes 25°C parisiens, j'ai trouvé l'activité la plus amusante qui soit : le congé maladie pour sinusite frontale et maxilaire. Franchement sympa. Plusieurs jours avec toute la moitié gauche du visage passée au marteau-piqueur jour et nuit et (pour ma part) une interdiction des anti-inflammatoires. Que du bonheur, je conseille vivement à ceux qui ne connaissent pas.

IMG_0507

Allez, ce petit quart d'heure sur Internet a rappelé M. Marteau Piqueur à ses bonnes intentions, aussi je vous laisse pour retourner mourir sous ma couette !

Bonne semaine à tous !