J'ai découvert cette année qu'en plus d'être des chevaliers-cheminots-pirates-chevaucheurs de dinos, mes enfants sont devenus des cascadeurs. Genoux écorchés, coudes ensanglantés, petits dos griffés, hématomes, coupures, une pub de pharmacie à eux tout seuls...

Ils masterisent le processus bobo : gros sanglots, (beaucoup mal), désinfectant, (moyen mal), pansements, (plus mal), croûte, plus croûte, (bobo oublié), peau toute neuve toute rose.

Mais ce que les cascadeurs perdent souvent de vue, c'est qu'ils sont à la source d'un autre métier à risque : pantalon de cascadeur. Cochonné, râpé, tâché, décousu, déchiré... C'est dur, la vie de pantalon de cascadeur...

Et pas toujours évident de leur trouver un processus bobo ad-hoc... Je vous montre juste vite fait le dernier en date, motif choisi par le cascadeur incriminé :

DSCF6982

Motif tour Eiffel issu du livre "150 et une bordures au crochet" de Bernadette Beldelli, phil' coton 3 coloris minerai de Phildar, crochet 2.5, cousu à grands points sur le jean après raccommodage approximatif...

DSCF6984

Le cascadeur est ravi. Le pantalon de cascadeur gagne un sursit. Et moi, je n'y aurai passé qu'une petite soirée !