Ma garde robe est désespérement pauvre... Le verdict est à nouveau tombé récemment : dans l'armoire, seule la moitié des choses est encore à la bonne taille ou pas trop démodées (ça c'est le vrai problème). Et en plus, les trucs potables commencent à payer chèrement les lessives trop fréquentes. Bref, je ne suis peut-être pas une grande fan de fringues et de mode, mais il y a une limite à tout. Et là, ma garde-robe devient vraiment limite...

Je bave fréquemment sur les jolis modèles des livres de couture japonais, mais comme je ne suis pas franchement (et même franchement pas !) taillée comme une japonaise, je n'ose pas m'y risquer. Alors je reste sur mes valeurs sures : les magazines femme de chez Ottobre.

La petite jupe 4 du numéro 5-2008 me faisait de l'oeil depuis quelques temps déjà. Et il me restait un petit morceau de tissu tout léger déjà utilisé qui se prêtait nickel à ce modèle. Bien que je ne sois pas sur une courbe de poids descendante (...) je tente un 38 - mes précédents modèles en 40 étaient quand même un peu lâches... Allez zou, un petit effort avant les vacances et hop, une petite jupe bien sympa !!

2011 - jupe à carreaux

Tissus à carreaux et doublure du marché, bouton acheté au temple du scrap (à côté de la marie de Paris 14ème)

Elle est entièrement doublée, donc pas si rapide que ça à faire. Mais pas trop compliquée pour autant. Apparemment, j'ai du cafouiller un peu la pose de la fermeture éclair invisible parce qu'elle gondole un peu le tissu un fois la jupe portée... Bizarre, ça ne se voit pas du tout quand la jupe est à plat...

Les modifications :

- l'avant de la jupe est constitué de 2 morceaux contrairement au patron, uniquement parce que mon coupon n'était plus assez grand.

- Je n'ai pas fait d'ourlet 2cm, mais un ourlet roulotté à la surjetteuse. Par pure fénéantise.

- Je n'ai pas cousu de rubans à l'avant sur les plis, mais simplement cousu 2 lignes au point droit pour maintenir les plis en place.

En tout cas, une jupe bien sympa. A refaire !